Acteurs house-of-cards

Published on février 28th, 2014 | by Philippe KHATTOU

1

Comment la SocialTV peut aider les acteurs SVoD français face à l’arrivée de Netflix?

The following two tabs change content below.
Véritable passionné d'Internet, j'apprécie de faire de nouvelles découvertes mais surtout être étonné par les nouvelles technologies. Je m'intéresse à plusieurs sujets comme la SocialTV, le Cloud Computing, le vin ... Des thèmes variés ayant tous comme point commun l'utilisation des médias sociaux comme stratégie de communication. J'ai été consultant marketing pour plusieurs acteurs informatiques, dans les domaines du Cloud Computing notamment. Aujourd'hui, je suis en charge du marketing stratégique et opérationnel chez un éditeur de logiciel.
Début février, Netflix a annoncé une levée de fonds record de 400 millions de dollars pour développer son offre en Europe. Dans le même temps,  la plateforme américaine de vidéo à la demande par abonnement (SVoD) a passé commande d’une 3ème saison de la série à succès House of Cards.
 
L’arrivée de Netflix va inciter les  SVoD français en place à innover pour concurrencer le géant américain. Mais dans cette bataille, la SocialTV, et ses données, peut jouer un rôle majeur … explications.
 
Un marché français en progression mais plombé par sa législation
Netflix arrive dans un marché où la VoD (vidéo à la demande) continue sa croissance au niveau de l’offre mais où la demande n’est pas encore au rendez-vous (1 français sur 3 a consommé un programme en VoD).
 
offre-programme-vod
 (Source : www.zdnet.fr)
 
Pour la SVoD, le constat est plus critique. 60% des internautes en ont déjà entendu parler, mais seuls 3% sont ou ont déjà été abonnés à ce type de services (source). Ce résultat est en partie expliqué par le fait que le marché n’est pas mature dans le sens où « il faut « évangéliser » le service. VOD, SVOD les gens ne connaissent pas la différence entre les deux » comme le précise Gregg Bywalski, Directeur Marketing de Jook Vidéo. 
 
Ce résultat s’explique aussi par le délai qui sépare la sortie d’un film au cinéma et sa disponibilité en VoD. Il est aujourd’hui de 36 mois mais le CSA recommande de le réduire  à 24 mois.
 
chronologie-des-medias-630x240
 (Source : www.frandroid.com)
 
Avec le financement de la création, l’imposition française … Netflix sait que les difficultés ne vont pas manquées. Mais il devra aussi satisfaire le public français en proposant des films français. Car comme le souligne, Pascal Lechevallier, les films français bénéficient d’un véritable potentiel en VoD. A titre de comparaison, Netflix n’a pas dominé le marché au Québec. Si 5% des francophones y sont abonnés, ils sont autant à avoir essayé et abandonné ce service. 
 
Les points forts de Netflix
Netflix, c’est une plateforme agréable à utiliser et facile de navigation. La mise à jour réalisée pour le TV connectée en novembre permet l’affichage d’images de présentation de meilleure qualité, plus de texte descriptif, ainsi qu’une meilleure fonction de recherche qui suggère des résultats des les premières lettres saisies. De plus, lorsque l’on regarde un programme, l’interface affiche également si des amis Facebook l’ont déjà regardé ou noté.
 


 
Mais Netflix, c’est aussi un large catalogue de films et séries américaines. Il a ainsi commencé à produire ses propres séries, dont House of Cards, récemment récompensée d’un Emmy Award, ou dernièrement Orange is the New Black.
 
house-of-cards
 
Ses créateurs, Carlos Gomez-Uribe et Xavier Amatriain, précisent que  » chez eBay, 90% des demandes viennent du moteur de recherche. Chez nous, quasiment tout vient de la recommandation !  » (source). Et c’est probablement là que réside la force de Netflix.
 
La société connaît tout de ses 44 millions de clients, ce qu’ils regardent, notent, quand ils mettent pause, les acteurs les plus recherchés, les heures de visionnage préférées, le support sur lequel ils regardent, les mouvements de la souris …
 
Toutes ces données sociales sont traitées par plusieurs algorithmes qui vont délivrer une recommandation la plus pertinente possible. 
Il ne faut pas s’y tromper, Netflix n’a qu’une partie de son catalogue en « tête de gondole ». Ces « produits stars » font office de produits d’appel, et c’est le moteur de recommandation qui permet de faire levier sur le contenu de longue traîne.
 
En France, des acteurs SVoD avec une offre limitée mais sans recommandation sociale
Les acteurs SVoD français sont nombreux (Canalplay, JookVidéo, FilmoTv … et donc contraints par la législation française sur la disponibilité des films. Ce qui oblige à proposer des films anciens. En revanche, cette contrainte ne s’applique pas aux séries qui elles sont de véritables moteurs pour les acteurs. Canal + et ses créations originales profitent pleinement de cette liberté.
 
Toutefois et  à la différence de Netflix, les recommandations ne sont pas personnalisées mais plus éditoriales. Chez Canalplay par exemple, on peut voir ci-dessous que l’on propose de « Pusher » une idée. Les Inconnus ont fait leur retour au cinéma, Canalplay en profite pour placer dans sa sélection un spectacle des humoristes.
push-canaplay
 
Le problème avec cette technique, c’est qu’elle ne répond pas forcément aux attentes des utilisateurs. Elle se base sur une généralité, une tendance générale, une actualité mais pas sur recommandation personnalisée.
 
Il manque donc une brique de « recommandation sociale » à ces plateformes SVoD. Une brique qu’elles devront développer en interne ou déléguer/intégrer des solutions comme MixoTv.
 
Les données sociales, le nerf de la guerre
Dans MixoTV, la solution va récupérer les données sociales de ses membres dès son inscription. L’algorithme va alors pouvoir traiter les données sociales suivantes :
  • J’aime, Statuts, Mentions, Partages, Commentaires sur les pages des séries et films sur Facebook.
  • Tweets, Retweets, Mentions sur Twitter.

mixotv-push

Comme on peut le voir ci-dessus, il y a une recommandation « éditoriale » car l’utilisateur n’est pas connecté et le film en question était diffusé au même moment.

Afin d’amener une meilleure recommandation, l’utilisateur connecté via Facebook peut obtenir une recommandation plus précise sur les raisons d’aimer le programme en cours.

push-mixo-2

A la manière de Facebook et de son OpenGraph, la solution va dresser un profil de l’utilisateur en fonction de ses goûts, des connexions que l’utilisateur entretient avec ses amis … Toutes ces données vont alors être traitées afin de délivrer une recommandation basée sur les interactions sociales et affinitaires de l’utilisateur. C’est exactement le procédé utilisé par la technologie de Netflix. 

Big Data et SocialTV
Les acteurs SVoD peuvent donc profiter d’un levier non négligeable, à savoir l’utilisation de plus en plus croissante de la SocialTV. Avec tous les dispositifs digitaux mis en place par les chaînes TV, les producteurs de contenus … les utilisateurs sont amenés à donner leurs avis sur tel ou tel programme, à créer de nouvelles relations en ligne.
 
Ces interactions sociales et affinitaires vont se multiplier et s’agglomérer dans les « graphs ».  Cette idée est expliquée visuellement par Twitter et démontre le pouvoir de la recommandation sociale intelligente.


La prédiction est là aussi un élément clé comme le présente IBM dans cette vidéo :



 
L’arrivée de Netflix est déjà une guerre au niveau commercial, Rakuten veut lui aussi entrée dans la partie. Mais ces nouveaux arrivants sont surtout un bon moyen pour faire avancer les choses au niveau législatif mais aussi technologique. Les principaux intéressés savent donc ce qu’il reste à faire. A suivre …
 
The following two tabs change content below.
Véritable passionné d'Internet, j'apprécie de faire de nouvelles découvertes mais surtout être étonné par les nouvelles technologies. Je m'intéresse à plusieurs sujets comme la SocialTV, le Cloud Computing, le vin ... Des thèmes variés ayant tous comme point commun l'utilisation des médias sociaux comme stratégie de communication. J'ai été consultant marketing pour plusieurs acteurs informatiques, dans les domaines du Cloud Computing notamment. Aujourd'hui, je suis en charge du marketing stratégique et opérationnel chez un éditeur de logiciel.

Tags: , , , , , ,


0 comments
Back to Top ↑